Magic Doodle

Discussions diverses sur les logiciels sous Android

Magic Doodle

Messagepar Laurent Droid » Ven 11 Juin 2010 14:54

Voici quelques informations complémentaires et conseils donnés par le développeur de l'application Magic Doodle, présentée sur ce billet : www.android-software.fr/magic-doodle



Magic Doodle, le plaisir du gribouillage

On a tous un jour gribouillé un dessin, quelques lignes, quelques courbes sur un agenda, sur le dos d’une feuille de papier ou sur une serviette de table. En fait on gribouille lorsqu’on s’ennuie un peu, ou lorsqu’on réfléchit sur un sujet sans être trop concentré.

C’est une activité qui nous prend naturellement lorsqu’on attend un correspondant à l’autre bout du téléphone, lorsqu’on fait la queue quelque part, lorsqu’on attend (on ne sait quoi). J’ai vu souvent des personnes gribouiller en plein réunion de travail parce que probablement ça les aide à se concentrer, mais aussi peut-être parce qu’ils s’ennuient et cherchent une bonne raison pour quitter la salle.

Pour pouvoir gribouiller il nous faut simplement avoir sous la main quelque chose pour écrire et une surface convenable pour accueillir les dessins. Généralement on trouve un crayon et un bout de papier, mais aussi un bâton et du sable, un bout de craie et un mur, un plancher, un rocher. On griffonne d’une manière mécanique, sans forcément avoir à l’esprit une image précise ou une oeuvre d’art. Généralement on dessine des lignes, des courbes, quelques formes, parfois avec un peu de couleur (si on en trouve).

En réalité le gribouillage est parfaitement relaxant parce qu’il s’exprime naturellement. Mais on peut rapidement tourner en rond parce qu’on se retrouve à dessiner toujours la même chose. Notre imagination se bloque sur des objets et des sujets familiers. Ainsi le gribouillage peut devenir exaspérant parce qu’on griffonne toujours la même chose. Et on finit par tout abandonner. C’est dommage !

Vu ces problèmes de gribouillage, j’ai décidé d’aider notre imagination chancelante en créant un outil de dessin ultra simple mais très performant aussi, répondant aux questions existentielles de tout griffonneur: pouvoir gribouiller partout et à toute heure, et ne pas tomber en panne d’inspiration :

1) Il y a des feuilles de couleur.

2) Plusieurs tailles et types de crayons.

3) De belles couleurs préparées à l’avance. Vous avez 7 superbes palettes de pro, donc plusieurs centaines de couleurs chatoyantes. Les roues de couleurs offrent en théorie quelques millions de couleurs, mais à l’usage on ne prend en réalité que d’une petite dizaine de couleurs au grand maxi, car à force on ne sait plus quoi choisir. Les palettes ont l’avantage de vous faciliter le choix selon un certaine harmonie, et toutes les couleurs sont belles. Essayez-les avec une opacité de 100% et un gros trait de crayon.

4) Et le meilleur, il y a des modèles pour doper votre inspiration.

5) Vous trouvez de vrais conseils de pro pour dessiner facilement, sans stress. Surtout que l’écran d’un téléphone n’est pas une surface facile à dessiner au premier abord. En tout cas vous aurez besoin d’un petit moment d’adaptation avant d’être à l’aise. Soyez donc patient, le résultat est vraiment gratifiant.



Comment ça marche ?

Voici quelques astuces pour bien utiliser Magic Doodle :

1) Les couleurs: les palettes présentent des couleurs qui sont parfois similaires. En fait elles ne sont pas identiques, essayez-les toutes.

2) Cliquez sur les modèles pour zoomer et dézoomer. Ca vous libère de la place pour gribouiller.

3) Il y a 5 niveaux d’annulation. Au-delà de 5 annulations, effacez tout avec le « balai », c’est plus simple. Puis recommencez proprement votre dessin.

4) La gomme permet de nettoyer votre dessin avant la mise en couleur. Sélectionner la taille de la gomme avec le bouton « taille du crayon ». Une autre façon de gommer: avec la pipette prenez la couleur du papier, puis dessiner sur les traits indésirables.

5) Sélectionnez la couleur du papier AVANT de dessiner. Sinon vous effacez tout.

6) La deuxième couleur fonctionne seulement avec le crayon 2 couleurs et le dégradé.

7) Le zoom agrandit en fait votre feuille de dessin, la taille du trait reste identique. J’ai mis par défaut à 200% pour avoir une surface confortable et commencer à dessiner sans déborder la feuille.

8) L’outil « déplacer la feuille » est très ergonomique, surtout avec un zoom à 300% ou 400%

9) La forme du trait est celle de la plume calligraphique. Elle donne plus de pleins et de déliés, donc plus de mouvement et de légèreté à vos dessins.


Des conseils de pro

1) Opacité : quand on dessine sur un écran de téléphone c’est difficile de faire le trait correct dès le premier coup. En réduisant l’opacité du crayon à 50% ou moins, vous pouvez dessiner plusieurs fois pour chercher la ligne parfaite.

2) Opacité encore: un réglage entre 10% et 25% vous permet de faire facilement des ombres et des dégradés.

3) Si vous n’aimez pas effacer vos traits, dessinez un premier brouillon avec une couleur claire. Puis repassez ensuite dessus avec une couleur plus sombre sans rien effacer.

4) Taille du trait : les traits fins sont très bons les petits détails. Mais les plus grandes tailles (4 ou 6) vous donnent plus de souplesse. Le crayon à 3 traits peut servir à hachurer, mais aussi à colorier de façon légère et subtile.

5) L’outil « remplir » donne de grands aplats. Mais colorier avec le crayon donne plus de relief et de mouvement.

6) Mettez beaucoup de couleurs de vos dessins. C’est vivifiant, c’est gratifiant aussi. Les palettes sont là pour vous aider.

7) Le dessin est une école de patience. C’est aussi un art de vivre, une autre façon de voir les choses. Ne faites pas vos traits à toute vitesse, et ne finissez pas vos dessins à la hâte. Sauvegardez-les pour les peaufiner plus tard. Dessiner 2 fois plus lentement que sur du papier, les résultats sont souvent meilleurs. En général le premier trait est rarement le bon. Il faut faire des approches étape par étape avant d’y arriver. Mêmes les pros dessinent d’abord un brouillon, puis repassent ensuite dessus avec des traits plus foncés, ils appellent cette opération « encrage » ou « clean ».

8) Si votre main est encore hésitante, faites vos traits et courbes par petites hachures. C’est plus facile que de faire en une seule traite. Même les pros n’y arrivent pas à tous les coups. En dessin il n’y a pas de bons ou de mauvais traits, ils sont seulement bien ou mal placés.

9) C’est un bon entraînement que de dessiner un maximum de lignes sans lever le doigt. Vos traits sont plus précis, surtout au niveau des jonctions.

10) Vous avez du mal à dessiner dans une direction ? Tournez physiquement votre écran pour dessiner plus naturellement. L’accéléromètre est désactivé sur la feuille de dessin. Vous pouvez même dessiner la tête à l’envers, ça ne bougera pas.

11) Soyez décontracté, ça vous donne plus de souplesse et de meilleurs résultats. Ca vous évite aussi les crampes. N’hésitez pas à griffonner n’importe quoi sur votre écran, prenez beaucoup de couleurs. Ca vous détend et ça reste écologique, car vous ne jetez aucun papier et ne salissez pas la nature.

12) Sauvegardez et conservez vos dessins, mêmes (et surtout) ceux que vous n’aimez pas. Plus tard ils vous serviront à mesurer vos progrès… et à vous donner plus de plaisir.





:)
Samsung Galaxy S4
Root



Avatar de l’utilisateur
Laurent Droid
Android-Software.fr
Android-Software.fr
 
Messages: 1397
Inscription: Lun 9 Nov 2009 20:04

Retourner vers Logiciels

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron